• Journée de promotion de l’investissement dans les industries agroalimentaires dans la Région Béni-Mellal Khénifra.

    Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, et le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique, Moulay Hafid Elalamy, ont présidé ce 3 décembre 2019 au siège du Qualipole Alimentation de l’Agropole de Béni Mellal, la cérémonie d’ouverture de la journée de promotion de l’investissement dans les industries agroalimentaires dans la région de Béni Mellal Khénifra, en présence du Wali de la Région de Béni Mellal Khénifra, du Président du Conseil Régional Béni Mellal Khénifra et d’un nombre important d’élus locaux, de représentants des professionnels du secteur et des établissements publics.

    Organisée par le ministère de l’agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en partenariat avec le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, la Wilaya de la Région et la société d’aménagement SAPINO, et le CRI BM-K cette journée a pour objectif de présenter les potentialités de la Région et l’offre en matière d’infrastructures, de financement et d’appui de l’Etat pour accompagner les investisseurs en industries agroalimentaires

  • La loi 18.47 portant réforme des Centres Régionaux d’Investissement

    La loi 18.47 portant réforme des Centres Régionaux d’Investissement et création des Commissions Régionales Unifiées d’Investissement, promulguée en date du 21/02/2019prévoit :

     

    • La transformation des CRIs en établissement public placés sous la présidence des Messieurs les Walis des régions et dotés d’une gouvernance participative avec des conseils d’administration ouverts sur les différents acteurs privés et publics régionaux et nationaux (Article N° 10).

     

    • La création des Commissions Régionales Unifiées d’Investissement qui fusionne et remplace l’ensemble des commissions territoriales existantes liées à l’investissement.

     

    • Fonctionnement de la Commission :
    • La Commission est présidée par M. le Wali, il peut en déléguer la présidence au Directeur du CRI concerné (Article 31).
    • La commission doit tenir ses réunions une fois par semaine.
    • La commission prend ses décisions à la majorité des membres présents, en cas de partage égale des voix, celle du président est prépondérante ;
    • Les décisions de la commission doivent être prises dans un délai maximum de 30 jours à compter de la date de la soumission du dossier de projet par le Directeur du Centre à ladite commission.
    • Les décisions et avis de la commission régionale engagent l’ensemble de ses membres et des administrations et organismes représentés en son sein
    • En ce qui concerne les communes, les avis émis par la commission dans le cadre de l’examen des demandes de permis de construire, des autorisations de création de lotissement, de morcellement et de création des groupements d’habitation, ainsi que les demande de permis d’habiter et des certificats de conformité requis pour la réalisation ou l’exploitation des projets d’investissement, sont considérés des avis obligatoires au sens de l’article 101 de la loi organique n° 113-14 relative aux communes.
    • Lorsque l’un des membres de la commission refuse ou s’abstient de prendre les actes ou d’octroyer les autorisations relatives de sa compétences et ayant fait l’objet des décisions ou d’avis favorable de la commission, le Wali de Région ou le Gouverneur délégué par lui à cet effet, peut, après l’on avoir requis, y procéder par décision motivé (article 36).

     

     

    • Compétence de la commission :
    • Statuer sur les demandes d’actes administratifs et d’autorisation nécessaires à la réalisation de projets d’investissement.
    • Statuer sur les demandes de cession ou de location portant sur les terrains relevant du domaine privé de l’Etat, y compris les terrains agricoles ou à vocation agricole, en fixant la valeur vénale ou locative desdits terrains, selon le cas
    • Statuer sur les demandes d’attestation de vocation non agricole des terrains devant accueillir des projets d’investissement
    • Statuer sur les demandes d’autorisation de morcellement de terrains situés à l’intérieur d’un périmètre d’irrigation ou d’un périmètre de mise en valeur en bour pour la création ou l’extension d’entreprises non agricoles
    • Statuer sur les demandes de réalisation des projets d’investissement dans une zone du littoral non couverte par des documents d’urbanisme ou dans des zones sensibles au sens de la législation
    • Statuer sur les demandes d’occupation temporaire des parcelles relevant du domaine forestier en fixant les redevances y afférentes
    • Donner son avis conforme sur la délivrance des permis de construire, des autorisations de création de lotissements, de morcellement et de création de groupes d’habitations, ainsi que des permis d’habiter et des certificats de conformité pour la réalisation ou l’exploitation des projets d’investissement.
    • Donner son avis conforme pour l’octroi, d’autorisation d’exercice, dans les zones franches d’exportation, des activités exportatrices à caractère industriel ou commercial ainsi que les activités de services qui y sont liées
    • Examiner les études d’impact sur l’environnement et donner son avis sur l’acceptabilité environnementale des projets d’investissement qui lui sont soumis
    • Donner son avis sur le classement des établissements touristiques et les autorisations de leur exploitation
    • Donner son avis sur les demandes d’attribution de lots dans les zones industrielle et zones d’activités économiques dans les conditions et modalités fixées dans les conventions d’aménagement et de développement desdites zones
    • Examiner et émettre son avis sur les projets d’investissements présentés pour bénéficier des avantages accordés dans le cadre du système incitatif en vigueur et/ou des fonds prévus à cet effet ainsi que sur les contrats et les conventions y afférents.
    • Accorder des dérogations en matière d’urbanisme au profit des projets d’investissement productifs et générateurs d’emploi dans tous les secteurs à l’exception des projets immobiliers, résidentiels autres que ceux destinés à l’habitat social et à la lutte contre l’habitat insalubre ou menaçant ruine.

     

     

    • L’organigramme du centre régional d’investissement comprendra deux pôles (Article 18) :

     

    • La maison d’investisseur : qui sera l’interface des investisseurs et créateurs pour l’obtention des actes et autorisation administratifs nécessaire à la réalisation des projets d’investissement :
    • Accompagnement de la très petite, petite et Moyenne entreprises
    • Accompagnement des investisseurs :
    • Assister les investisseurs dans l’accomplissement des procédures et démarches administratives à entreprendre pour la création de leurs entreprises
    • Assister les investisseurs et les entreprises en particulier les PME pour la réalisation de leurs projets d’investissement et les accompagner pour l’obtention des autorisation et actes administratifs exigés par les législations et la règlementation en vigueur
    • Recevoir les dossiers d’investissement et de demandes d’autorisations et d’actes administratifs y afférents et les examiner en coordination avec les administrations et organismes publics concernés
    • Préparer les actes administratifs nécessaires à la réalisation des projets d’investissement et dont la délivrance ou la signature fait l’objet d’une délégation donnée aux Walis de régions ou relève de leurs prérogatives
    • Veiller à la dématérialisation des procédures et formalités relatives à l’instruction de dossiers d’investissement
    • Développer et administrer des plateformes électroniques dédiées
    • Assurer, sous la supervision des Gouverneurs concernés et en coordination avec les administrations et organismes publics concernés, le suivi des projets d’investissement, le suivi de l’exécution des contrats ou convention d’investissement conclus avec l’Etat, et le suivi des conventions d’aménagement et de développement des zones industrielles et des zones d’activités économiques
    • Veiller au règlement à l’amiable des différends entre administration et investisseurs

     

    • L’impulsion économique et de l’offre territoriale :
    • Mettre les données à la disposition des investisseurs les informations à caractère public dont notamment : données et renseignements sur les potentialités de la région ; cadre juridique régissant l’investissement ; les principaux secteurs d’activité dans la région.
    • Etablir une cartographie du foncier public, des zones industrielles et des zones d’activités économiques disponibles.
    • Données relatives aux ressources humaines, aux possibilités de financement, et aux opportunités de partenariat.
    • Etablir un manuel décrivant les procédures et formalités à accomplir et fixant la liste des documents à produire pour l’obtention des autorisations requises pour la réalisation des projets d’investissement
    • Concevoir des guides comportement des régimes incitatifs à l’investissement
    • Organiser des rencontres, des journées d’informations et de ateliers au profit des investisseurs.
    • Assurer une veille économique régionale, en recueillant et en consolidant les données macro-économiques de la région
    • Constituer une base de données relative aux opportunités d’investissement susceptibles d’être concrétisées sous forme de projets dans la région et la mettre à la disposition des investisseurs par tous les moyens disponibles
    • Contribuer avec les régions, les administrations et les organismes concernés à :
      • L’élaboration et la mise en œuvre des stratégies de développement, de promotion, d’encouragement et d’incitation à l’investissement
      • L’élaboration et la mise en œuvre des plans de promotion de l’attractivité territoriales en direction des investisseurs
      • La déclinaison territoriale des stratégies sectorielles nationales en matière d’investissement
    • Contribuer, avec les organismes compétents, aux études préalables au développement des zones industrielles et des autres zones d’activités économiques
    • Proposer au gouvernement toute mesure :
      • Visant à la mise en place d’une offre territoriale intégrée et attractive d’investissement
      • Concernant l’emploi des ressources des Fonds créés pour l’incitation et la promotion des investissements
      • Visant la simplification des procédures administratives afférentes à l’investissement, la réduction des délais y afférents et la promotion de l’entreprenariat et l’investissement

     

     

    Veuillez télécharger le PDF
  • le CRI de Béni Mellal Khénifra est au Coeur des actions de développement régional

    Le CRI a participé, durant les trois trimestres écoulés de l’année, au pilotage des études stratégiques et de conception des visions territoriales de développement. Le Centre a ainsi coordonné les travaux pour l’élaboration d’un rapport sur la situation de l’emploi et de la formation professionnelle.
    Dans le cadre de la déclinaison régionale de la Stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique, le CRI a travaillé en étroite collaboration avec l’Agence marocaine de développement de la logistique pour élaborer un Schéma régional de développement de la logistique dans la région Béni Mellal-Khénifra ayant abouti à l’élaboration d’une conven­tion-cadre. Le but est de réaliser deux zones logistiques dans la ville de Béni Mellal sur une superficie totale de 69 ha et dans la ville de Khouribga sur une superficie totale de 31 ha.
    Le CRI a été également impliqué dans l’élaboration d’autres études stra­tégiques comme le Schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT), la déclinaison régionale du Programme national de développement inté­gré des centres ruraux emergents, les Plans de développement intégré des différentes provinces de la région ou encore la déclinaison régionale de la Stratégie nationale d’immigration et d’asile.

  • Béni Mellal-Khénifra: Augmentation de 28% des entreprises créées à titre de l'année 2019 par rapport à la même période de l'année 2018

    A fin septembre, ce sont 638 unités qui ont été montées, soit 28% de plus qu’au cours de la même période de l’année 2018. Cette performance est due particulièrement à l’importante croissance enregistrée au niveau des secteurs de l’agriculture (+86%), du tourisme (+52%) et des ser­vices (+40%).

    Ces créations ont mobilisé un mon­tant global de capitaux déclarés de quelque 83,35 millions de DH, augmen­tant de 26%. Elles vont aussi permettre la création d’un nombre total d’emplois déclarés de l’ordre de 1.454 postes, soit une croissance de 38% par rapport à la même période de l’année précédente.

    Les secteurs du commerce, des ser­vices et du BTP attirent toujours les créateurs d’entreprises avec des parts respectives de 32%, 31% et 24%. Ce­pendant, l’on a enregistré 12% de gain de part dans la création d’entreprises par les secteurs de l’agriculture, de l’indus­trie et du tourisme.

     
     
     
     

    Il est à signaler que la création d’entreprises reste toujours une acti­vité presque essentiellement masculine du fait que 91% des entreprises créées sont le fait des hommes contre 9% seu­lement des femmes qui ont, toutefois, gagné un point par rapport à la même période de l’année 2018.

    Conscient de l’importance de l’accompagnement post-création pour la pérennisation des entreprises, le CRI a réalisé une étude sur la survie des entreprises créées par son intermédiaire durant les 10 dernières années. Objectif: identifier les difficultés rencontrées par les entrepreneurs et défi­nir un programme d’action permettant le renforcement de la capacité de résilience des entreprises de la région.

    Dans le même ordre, le CRI a par­rainé la création d’un club des nou­veaux entrepreneurs qui est un espace d’échange et de networking permettant de mieux cibler les différentes actions du Centre envers les très petites et les petites et moyennes entreprises (TPME): formation, coaching, sensibilisation, ap­pui pour le financement, etc.

    En outre, et eu égard à l’importance de la problématique de financement pour l’encouragement de l’investissement et la pérennisation des entreprises, le CRI oeuvre constamment, en collaboration avec le Conseil régional de Béni Mel­lal-Khénifra, pour la mise en place de fonds régionaux d’appui.

    C’est ainsi que le CRI a lancé un appel à projets pour bénéficier de la subvention du Fonds régional d’appui à l’investissement et à la création de l’emploi au niveau de la plateforme industrielle intégrée «Agro­pole Beni Mellal».

    Article publié sur: https://www.leconomiste.com/article/1051254-beni-mellal-khenifra-maintient-son-attractivite

  • Nouveaux projets d’investissement dans la Région Béni Mellal-Khénifra

     

    La Commission Régionale d’Investissement a validé lors de sa dernière réunion mensuelle tenue en date du 02/02/2018 sous la présidence de Monsieur le Wali de la Région Béni Mellal Khénifra et Gouverneur de la Province de Béni Mellal, un certain nombre de projets d’investissement dans les secteurs de l’Industrie, du Tourisme, de la Santé et des Services, avec un montant d’investissement global de 126 millions de dirhams permettant de générer 1321 emplois durables.

    Cette Commission a approuvé en particulier un  projet initié par le Groupe OCP consistant en la réalisation du parc industriel dénommé « Fertiparc » au niveau de la Commune de Bir Mezoui, Province de Khouribga. Ce parc qui s’étale sur 16 hectares et se  compose de 36 lots industriels et des services nécessite un coût d’aménagement de 40 millions de dirhams. Les  travaux d’aménagement du parc démarreront au cours de cette année et devraient s’achever après 12 mois. La valorisation de ce projet devra générer 1050 emplois directs et 3000 emplois indirects.

    Le projet du « Fertiparc » promet d’attirer des opérateurs industriels de renom dans le cadre d’un écosystème impliquant les métiers d’entretien et de maintenance des engins et du matériel du Groupe OCP, créant ainsi des synergies avec les partenaires locaux, nationaux et internationaux.

    Il est à signaler en dernier lieu que ce parc industriel fait partie d’un projet plus ambitieux visant l’aménagement d’un grand parc industriel sur une superficie totale de 200 hectares qui permet de développer et de diversifier l’offre du foncier industriel dans la Région, dans une démarche globale d’attraction  des industries à forte valeur ajoutée et constituant un véritable levier  de création d’emplois. 

  • Le Conseil Régional Béni Mellal-Khénifra appuie l'investissement au niveau de la Plateforme Agropole Béni Mellal

    Le Conseil Régional Béni Mellal – Khénifra, a tenue une session extraordinaire le 05/12/2017 au niveau de la Province de Khénifra. Parmi les dispositions adoptées, figure la validation du Cahier de charges relatif au Fond Régional d’Appui à l’Investissement au niveau de la Plateforme industrielle intégrée « Agropole Béni Mellal » au titre de la période : 2017-2020.

     

    Ce Cahier des Charges a pour objectif de définir les modalités de versement d’une subvention, pour l’acquisition du foncier dans l’Agro-pôle, de 200 DHS/m² avec un plafond de 1.000.000,00 Dhs. Pour bénéficier de cette subvention l’investisseur doit apporter un projet, de transformation agro-industrielle, créateur d’emplois permanents.

     

    Cette mesure permettra d’accélérer la valorisation de l’agro-pôle, afin de faire bénéficier la région de la transformation de son importante production agricole. 

  • Communiqué de presse

    Les investissements validésau terme de l’année 2017, dans la Région Béni Mellal Khénifra, ont enregistré une forte progression par rapport aux dernières années, ancrant davantage la Région dans une dynamique économique.

     

    En effet, la Commission Régionale d’Investissement a examiné 103 projets d’investissement, dont 79 projets ont été validés, avec un montant global des investissements de plus de 22 MMDH, permettant la création de 5.058 opportunités d’emploisprévisionnels.

    Le montant des projets validés se répartit entre les secteurs de l'industrie (45%), l'énergie et mines (37%), le tourisme et les services (9%) et le BTP (9%).

     

    Des opérateurs de grande renommée, se sont particulièrement intéressés cette année aux potentialités offertes par la région Beni MellalKhénifra, en y initiant des projets de grande envergure.

     

    Ainsi,le groupe OCP entreprendra, dans le cadre de sa stratégie de développement industriel durable,  13 projets d’envergure concernant l'ouverture de nouvelles mines, l'extension et le développement des laveries de Bni Amir et de Mrah, l’achèvement à l’horizon de 2020 de la nouvelle laverie d'OuladFarès, la plus grande au monde, ainsi que la mise en place d'ouvrages hydriques et électriques (STEP, alimentation en eau et électricité, etc.). Ces grands projets, donneront sans doute une nouvelle vocation économique à la Région en la repositionnant sur de nouveaux secteurs d'activité.

     

    Cette dynamique industrielle dans laquelle s’est désormais inscrite la région, sera encore plus impulsée par des projets à réaliser au niveau de la Province de Khénifra : il s’agit notamment de l’unité de production de ciment colle à la commune  Sidi Lamine, d’un montant de 15 MDH, et de l’unité de fabrication des matériaux de construction à la commune territoriale Moha Ou HammouZayani d’un montant de 31 MDH.

     

    Cette même dynamique s’étendra à d’autres localités dans la Province de Béni Mellal, notamment  montagneuses, à l’instar de la commune territoriale d’Aghbala qui accueillera un projet agro-industriel, consistant en la mise en place d’une unité frigorifique d’une capacité de 2200 tonnes de pommes par an,  d’un montant de 30 MDH.

     

    Au niveau du secteur touristique, la Région connue pour son attrait touristique indéniable, continue à attirer des projets d’infrastructures touristiques en matière d’hébergement et de loisirs. Ainsi, le site touristique pharede Bin El Ouidane, a connu cette année la validation de quatre importants projets, consistant en hôtels, villas, clubs et maisons d’hôtes, d’un montant global d’environ 120 MDH.

     

    Dans le secteur du BTP, la Commission Régionale d’Investissement a validé plusieurs projets structurants du tissu urbain de certaines communes de la Région. On cite particulièrement quatre projets intégrés d’habitat (à la Province de Béni Mellal) d’un montant d’investissement de plus de 1,46 MM DH, qui participeront à l’amélioration de l’offre régionale en matière d’habitat social et économique, en plus de la consolidation des équipements commerciaux et de services.

     

    Les projets validés dans le secteur de la santé en 2017 promettent de renforcer les infrastructures sanitaires dans la Région, avec la construction d’un hôpital universitaire privé. Ce projet, d’un montant global d’investissement de 540 MDH, comprend plusieurs composantes étalées sur 9,8 Ha : Hôpital universitaire d’une capacité litière 180 lits, Faculté des Sciences de la Santé d’une capacité d’accueil de 2000 étudiants, et une cité universitaire d’une capacité litière de 400 lits.

     

    Le secteur a été également renforcé par la mise en place d’établissements d’offre de services sanitaires de proximité, à l’instar de la clinique d’oncologie à Béni Mellal et du Centre de santé à El Kbab. L’ensemble des projets agréés dans le secteur de la santé en 2017 totalisent un montant d’investissement de plus de 700 MDH.

     

    La Province Béni Mellal (Commune OuladAyaich) a connu également l’implantation d’un projet sportif, lequel projet consistera en la réalisation d’un complexe sportif avec des composantes de formation, d’hébergement, et de terrains de sport d’un montant de 12 MDH.

     

    Par ailleurs, le Commission Régionale d’Investissement a validé un projet de création de la « Maison de l’Immigré », qui sera mise en place à Béni Mellal, sur une superficie de 1,2 ha, avec un montant d’investissement de 50 MDH. Cette Maison, qui sera réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration et le Conseil Régional Béni Mellal – Khénifra, permettra consolider les structures d’accueil et de services en faveur des MRE.

     

    Du côté de la création d'entreprises, le nombre d'entreprises créées par l'intermédiaire du CRI au cours de l’année 2017 a atteint 622 entités. La SARL reste la forme juridique de prédilection pour les entrepreneurs (66,4% entités). Le montant déclaré des capitaux des entreprises créées a atteint 92,4 MDH. Les secteurs du BTP, du commerce et des services divers représentent, respectivement, 38,76%, 25,4% et 25,3% des créations d’entreprises qui ont permis de générer 1356 nouveaux emplois.

     

    Par origine d’entrepreneurs, 96 % des entreprises sont créées par des nationaux, dont 80% originaires de la Région et 16% originaires des autres Régions du Royaume. Vient en seconde position des MDM avec 2,5% des créations et les étrangers avec 1,5%.

     

    Les MDM entrepreneurs dans la Région sont principalement installés en Italie et en France avec respectivement 47% et 40% des créations des MDM. Les MDM installés en Espagne et en Tunisie se partagent équitablement 13% des créations.

     

    Selon la nationalité des étrangers entrepreneurs dans la Région, ce sont les Italiens qui viennent en première position avec 37,5% des entreprises créées par les étrangers. Les 62,5% restant sont réparties équitablement entre les autres nationalités.

     

    La création d’entreprise est dominée par le genre masculin qui représente 91,5% des entreprises créées. Les femmes ne créent que 8,5% des entreprises.Ce sont les entrepreneurs âgés entre 30 et 50 ans qui créent la majorité des entreprises avec 64,6% des entreprises créées.

     

    Le CRI a renforcé ses structures d’appui à la création d’entreprise par l’ouverture de son antenne à la Province de Khénifra, qui sera chargée, parallèlement aux tâches d’aide à la création d’entreprises, d’assurer des actions de sensibilisation et d’amélioration de la promotion de l’investissement et de l’entrepreneuriat au niveau de la Province de Khénifra.  Le CRI prévoie également l’ouverture d’une antenne dans la Province de Fquih Ben Salah, pour généraliser les services de proximité d’aide à la création d’entreprises à toutes les provinces de la Région. 

     

     

    Les services d’aide à la création d’entreprise ont été également consolidés par l’installation au niveau du CRI, du représentant de la Direction Régionale des Impôts, qui sera chargé de l’accomplissement, sur place des formalités d’enregistrement et de délivrance des attestations d’inscription à la taxe professionnelle, permettant ainsi l’amélioration et l’accélération de la procédure de création d’entreprises au niveau du CRI.

    Veuillez télécharger le PDF
  • Construction d’un complexe Hydroélectrique

    Le 05 août 2016, la Commission Régionale d’Investissement tenue sous la présidence de Monsieur Mohamed Dardouri, Wali de la Région de Béni MellalKhénifra et Gouverneur de la Province de Béni Mellal, et en présence de Monsieur Mohamed Atfaoui,Gouverneur de la province d’Azilal, a donné son accord pour la réalisation d’un projet d’une portée stratégique dans le domainede l’énergie hydroélectriquevisantla construction de quatre stations hydroélectriquesd’une capacitéde productionde plus de 250 GWHavec un montant d’investissement de 2,8MMDH

  • Commandes publiques: Adoption du décret sur les délais de paiement

    Le Conseil de gouvernement, réuni mardi 5 juillet sous la présidence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, a adopté le projet de décret n° 2-16-344 relatif à la détermination des délais de paiement et des majorations de retard des commandes publiques

    Veuillez télécharger le PDF
  • LE PLAN DE RÉFORME DE L’INVESTISSEMENT DÉVOILÉ

    Le plan de réforme de l’Investissement dévoilé : un dispositif novateur pour une croissance inclusive au service du citoyen Une mise en adéquation des organes de promotion et de déploiement des stratégies Une convention de partenariat pour le développement d’un écosystème industriel OCP

    Veuillez télécharger le PDF

Services en ligne

Prise de rendez-vous

Afin de prendre un rendez-vous avec l'un de nos spécialistes en investissement, création ou développement de la région Beni Mellal-Khenifra, cliquez ici.

Entreprises locales

Cherchez et trouvez les entreprises locales, employant plus de 10 salariés, par secteur d'activité ou par raison sociale, à travers notre moteur de recherche simplifié.cliquez ici.

Solutions en ligne

Le CRI vous aide à trouver des solutions à certaine problématique que vous pouvez rencontrer lors de votre projet, exprimez votre problème en remplissant ce formulaire, cliquez ici.

Actualités

Sondage

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?




Résultats

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?

Très bien
60.37%
Bien
25.56%
Pas bien
14.07%

Réclamations

N'hésitez pas de nous faire part de vos réclamations, nous vous prendrons en charge dans les 48h.

newsletter

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité et événements importants concernant la CRI abonnez-vous à notre newsletter.

développement Régional 

Levier Economique