L'économie de Béni Mellal-Khénifra se base sur une filière agricole de renom d'une production végétale et animale diversifiée, régulière et performante, qui approvisionne la jeune industrie agroalimentaire locale ainsi que plusieurs plateformes industrielles des autres régions du Maroc.

Le tourisme est une activité d’avenir de la région qui connaît aujourd'hui une demande internationale croissante et un intérêt particulier des investissements nationaux et étrangers, notamment dans les segments de tourisme vert, de montagne et d'aventure, pour lesquels la région dispose de nombreux avantages comparatifs.

Le secteur tertiaire occupe en général une place prépondérante dans l'économie de Béni Mellal-Khénifra, avec plus de 1100 entreprises de service et plus de 36.288 commerçants réparties sur l'ensemble du territoire.

Béni Mellal-Khénifra est aussi une région minière, grâce à sa position géographique qui couvre un grand domaine du Haut Atlas Central riche en formations géologiques, abondantes en métaux de base, dont le Fer, le Plomb, le Zinc, le Cuivre, le Sel gemme et essentiellement le plus grand gisement de Phosphates.

Last but not least, l’habitat et le bâtiment à côté de l'artisanat, constituent particulièrement des secteurs porteurs et connaissent un essor important dans la région.

Une diversité industrielle

La région abrite plus de 300 unités industrielles totalisant un chiffre d'affaire de plus de 5,2 milliards de Dhs, réparti sur pluseurs filières dont principalement l'industrie agro-alimentaire et l'idustrie chimique et parachimique.

Rapatriement des capitaux

L’investisseur bénéficie d’un régime de convertibilité pour les investissements réalisés en devises. Il possède l’entière liberté de réaliser des opérations d’investissement au Maroc, de transférer à l’extérieur du pays les revenus réalisés de même que le produit résultant de la liquidation de son capital.

Les employés non-marocains sont eux aussi autorisés à rapatrier 100% de leurs revenus.

Régime douanier et impôts indirects

Le régime douanier marocain prévoit le stockage, la transformation, l’utilisation et la circulation des marchandises.

Les investisseurs bénéficient de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée pour les biens d’équipement, matériel, outillage, pièces détachées et accessoires liés à un investissement et inscrits dans un compte d’immobilisation.

Fiscalité des entreprises

Les entreprises exportatrices de produits et services bénéficient d’une exonération totale d’impôt pendant 5 ans et un taux réduit pour les années suivantes. 

Plusieurs autres exonérations sont prévues en fonction du territoire et de l’activité.

En matière de financement, il existe de nombreux mécanismes sous forme de lignes de crédit étrangères et nationales et de nombreux fonds de garantie voire de financement direct à des taux inférieurs aux taux du marché.

Nouvelle réglementation du travail

Le Maroc vient de se doter d’un code du travail équilibré, qui respecte l’intérêt des entreprises et les droits des employés, et qui modernise les relations professionnelles et améliore la gestion des entreprises.

Les principales dispositions du nouveau code de travail sont :

  • La possibilité pour l’employeur de négocier des contrats à durée déterminée, indéterminée et des contrats de travail temporaires ;
  • Le licenciement pour motifs personnel, économique, structurel, technologique ;
  • La semaine de travail : 44 heures + heures supplémentaires (secteurs non-agricoles) ;
  • Congé annuel : 1.5 jour par mois.

Travailleurs étrangers

Les travailleurs étrangers au Maroc relèvent, selon le cas, du régime de détachement ou du régime de l’expatriation. Dans le premier cas, l’employé est détaché au Maroc par son employeur pour une période n’excédant pas 6 ans. Il ne sera pas imposé au Maroc s’il a conservé sa résidence fiscale ailleurs ou si son employeur n’est pas domicilié au Maroc.

Dans le cas du régime d’expatriation, l’employeur étant basé au Maroc, le travailleur y sera imposé.

Dans les deux cas, les formalités liées à l’obtention de la carte de séjour de l’employé et des membres de sa famille peuvent être complétées sur place, de même que celles liées à l'approbation des contrats auprès du Ministère chargé du Travail. Les étrangers qui viennent s’installer au Maroc bénéficient du régime de franchise totale sur l’importation de leurs effets personnels. Ils peuvent, tout comme les entreprises, facilement ouvrir un compte en banque, en devises, en devises locales ou en devises convertibles selon leurs besoins.

Liens utiles

  • Office des Changes

               www.oc.gov.ma 

  •  Ministère des Finances et de la Privatisation

               www.finances.gov.ma

  •  Administration de la Douane et  des Impôts Indirects

              www.douane.gov.ma

L’emplacement géographique de la région lui confère une facilité d’accès aux principales infrastructures portuaires et aéroportuaires du pays : 

Infrastructure

La région Beni Mellal-Khenifra dispose d'un réseau d'infrastructures qui vient d'être consolidé par 2 projets structurants pour la région : l'autoroute Beni Mellal - Casablanca et l'aéroport international de Beni Mellal.

Infrastructure routière

L'autoroute A 8 relie la ville de Berrechid (située à 30 km de Casablanca) à Beni Mellal sur un total de 172km. Les travaux ont été lancés le 12 avril 2010 par le Roi Mohammed VI à Béni Mellal.

Le premier tronçon (95 km) de l'autoroute reliant Khouribga à Béni Mellal, est inauguré le 17 mai 2014 par sa Majesté le Roi Mohammed VI à Béni Mellal, tandis que le deuxième tronçon (77 km) reliant la ville Khouribga à Berrechid a été mis en circulation le 16 juillet 2015.

Cette autoroute vise à accompagner le développement des régions qui s'étalent jusqu'au pied du Moyen et Haut Atlas, à décongestionner le trafic sur la route nationale N 11 et à lier la province de Khouribga connue par son grand potentiel industriel (Phosphate) et la ville de Béni Mellal qui regorgent de grandes potentialités agricoles et touristiques au réseau autoroutier du Maroc.

Avec un trafic estimé à 4 400 véhicules par jour (2015), le tronçon dessert successivement les villes de Ben Ahmed, Khouribga, Oued Zem, Bejaâd et Kasba Tadla.

Il comprend 7 échangeurs et 3 ouvrages d'art de traversée sur les fleuves Oum Errabiaa, Oued Derna et Oued Oum Errabia Bouqroum ainsi que 28 passages souterrains et aériens.

Infrastructure aéroportuaire

L'Aéroport de Béni Mellal, qui occupe une superficie d’environ 170 hectares,est situé à 8 km de la ville de Béni Mellal. Son aérogare fait 1500 m², avec une capacité de 150 000 passagers par an.

La piste d’atterrissage a été allongée, renforcée et élargie pour permettre l’accueil d’avions moyen-courrier de type B737-800. Il a été également procédé à la construction d’une nouvelle tour de contrôle et à l’acquisition d’équipements de radionavigation et de balisage de haute intensité permettant respectivement le guidage des avions en route et le décollage et atterrissage nocturnes. Cet investissement a nécessité une enveloppe budgétaire de 195,6 millions de Dirhams, financée conjointement par l'Office National Des Aéroports et le Conseil Régional de Béni Mellal-Khénifra.

 

On n’y trouve pas loin de la Région de Béni Mellal-Khénifra :

 

  • L’aéroport international Mohamed V de Casablanca (à 175 km, soitprès de 2h30 de trajet) ;
  • L’aéroport international Menara de Marrakech (à 200 Km, soitprès de 3h de trajet).

 

Ces deux aéroports couvrent les grandes destinations vers l’Europe, l’Amérique du Nord, le Proche-Orient et l’Afrique, de même que toutes les destinations nationales.

 

 

Infrastructure portuaire

La région est connectée aux ports de Casablanca et de Mohammedia (à 30 km de Casablanca) qui assurent 55% des échanges extérieurs du Royaume avec de fortes capacités de conteneurisation.

Infrastructure ferroviaire

Le réseau ferroviaire national (Office National des Chemins de Fer du Maroc) qui chaque année transporte 33 millions de tonnes de marchandise et près de 15 millions de passagers est accessible à partir de la ville de Khouribga, à 1h de trajet de Béni Mellal, et prochainement la ville chef lieu de la Région, aura sa propre gare ferroviaire.

A noter que le marché national potentiel à partir de Béni Mellal-Khénifra s’estime à 9 millions d'habitants dans un rayon de 200 km, 17 millions d'habitants dans un rayon de 300 km et 23 millions d'habitants dans un rayon de 500 km.

Les petites villes du Béni Mellal-Khénifra offrent un cadre de vie agréable.

On prend rapidement goût à cet environnement semi-urbain et semi-campagnard.

Installations sportives et activités de plein air

La région compte 12 courts de tennis, 25 salles sportives privées, 4 pistes d’athlétisme, 20 piscines, 3 clubs équestre, et 1 club de sports aéronautiques ainsi que plusieurs terrains de foot, de basket et de volley. 

Par ailleurs, les amoureux de la nature sont choyés par un environnement de montagnes et de falaises spectaculaires, de rivières et de forêts  bien conservées.

Au sein d’associations et de clubs sportifs, chacun peut donner libre cours à des passions aussi diverses que le canoë-kayak, la randonnée, le vol à voile, le parapente, le trekking, la spéléologie et la chasse.

Hébergement

  • Une villa moderne de haut standing comprenant 4 chambres à coucher coûte environ 550 € par mois.
  • Une maison avec 3 chambres à coucher, environ 260 € par mois
  • Un appartement neuf comprenant 2 chambres à coucher 175 € par mois
  • Un studio neuf autour de 110  € par mois.

Enseignement

L’infrastructure d’enseignement dans la région compte actuellement un total de 43 établissements d’enseignement privé avec 23 classes de niveau primaire, 6 classes de niveau secondaire, 6 classes de niveau lycée et 1 classe de niveau collège professionnel.

Les frais de scolarisation sont en moyenne de 30 € par mois pour le préscolaire, 60 € par mois pour le primaire, 100€ par mois pour le secondaire et autour de 150 € par mois au lycée.

Santé et Culte

  • Les soins de santé sont offerts par un réseau de 25 établissements hospitaliers, dont 8 cliniques publiques et 20 cliniques privées.
  • Les soins dentaires sont offerts par 33 cabinets privés et 5 dentistes œuvrant dans le secteur public.
  • L’infrastructure cultuelle de la région dispose dedeux églises catholiques et 4 synagogues juives.

Vision d'avenir

La région Beni Mellal-Khenifra est incontestablement l’un des principaux moteurs de développement économique du Royaume. Avec un PIB d’environ 59,6 Milliards de dhs, le Beni Mellal-Khenifra participe à plus de 6,6% à la création de valeur ajoutée au niveau national.

Beni Mellal-Khenifra est l'une des premères régions agricoles du pays. en effet, la région joue un rôle important dans la production agricole national en contribuant à celle-ci à hauteur de 11% à 28% selon les filières.

L'agropôle Beni Mellal contribuera considérablement à la valorisation de cette production agricole.

Croissance soutenue

Béni Mellal-Khénifra s'urbanise rapidement et de nouveaux centres urbains y émergent, sous l'impulsion de la croissance démographique et de la dynamique économique. 

L'habitat est ainsi devenu en quelques années un secteur à fortes potentialités d'investissement, qui attire les promoteurs immobiliers nationaux et intéresse les Ressortissants Marocains à l'Etranger originaires de la région.

Le secteur bénéficie actuellement de plusieurs programmes de développement, notamment les projets de Zones d’Urbanisation Nouvelles (ZUN), la restructuration de certains centres urbains, les programmes d’habitat social et la couverture progressive de plusieurs terrains publics et privés par les documents d'urbanisme.

Les programmes de lutte contre l’habitat insalubre et la promotion de l’habitat social, ont créé plusieurs potentialités foncières publiques et privées, pour des projets d’habitat intégrés. L'aménagement de ces terrains sera assuré par les promoteurs publics sous tutelle du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, avant qu’ils soient cédés aux particuliers et aux investisseurs pour la réalisation des projets d’habitat de typesocial et économique.

Pour tout renseignement sur les projets d'habitat, contactez la Direction Régionale de l'Habitat et de l'Urbanisme 

Capital humain

Béni Mellal-Khénifra possède une main d’œuvre diversifiée, qualifiée et peu coûteuse. Selon les besoins on trouve des jeunes techniciens spécialisés, des diplômés universitaires, des ouvriers spécialisés, des artisans et des travailleurs agricoles dotés d’une grande expérience.

 

Caractéristiques démographiques

Béni Mellal-Khénifra abrite une population de 2.520.776 d’habitants, où les jeunes de moins de 25 ans représentent 47,3%, avec un taux net d'activité de 43,7%.

 

Potentiel humain

Le bassin d’emploi à Béni Mellal-Khénifra compte aujourd’hui plus de 30.000 chercheurs et chercheuses d’emploi, aux profils variés : techniciens spécialisés, diplômés d’études supérieures, ouvriers spécialisés, artisans, etc. et dans des filières aussi variées que l’économie, la comptabilité, l’informatique, la mécanique, l’électronique, les technologies alimentaires, les langues ou encore les métiers du tourisme de montagne.

44% des chercheurs d’emploi ont suivi une formation supérieure et 75% vivent en milieu urbain. Parmi ceux inscrits à l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), 26% détiennent un Bac+2, 34% un Bac+4 et 18% ont un niveau d’étudede lycée ou possèdent un diplôme d’ouvrier spécialisé.

Services en ligne

Prise de rendez-vous

Afin de prendre un rendez-vous avec l'un de nos spécialistes en investissement, création ou développement de la région Beni Mellal-Khenifra, cliquez ici.

Entreprises locales

Cherchez et trouvez les entreprises locales, employant plus de 10 salariés, par secteur d'activité ou par raison sociale, à travers notre moteur de recherche simplifié.cliquez ici.

Solutions en ligne

Le CRI vous aide à trouver des solutions à certaine problématique que vous pouvez rencontrer lors de votre projet, exprimez votre problème en remplissant ce formulaire, cliquez ici.

Actualités

Sondage

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?




Résultats

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?

Très bien
58.27%
Bien
24.41%
Pas bien
17.32%

Réclamations

N'hésitez pas de nous faire part de vos réclamations, nous vous prendrons en charge dans les 48h.

newsletter

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité et événements importants concernant la CRI abonnez-vous à notre newsletter.

développement Régional 

Levier Economique