Chiffres clés

Ci-après, quelques chiffres clés sur le secteur minier dans la Région Béni Mellal-Khénifra :

Production globale ( produits miniers, produits transformés )

19 917 464 Tonnes (en 2015) dont 19 878 280 Tonnes de phosphates.

Ventes totales ( exportations, locales )

16 987 035 Tonnes (en 2015)

Emplois générés

7453 emplois directs et indirects

Investissements
  • Nombre de permis miniers en vigueur : 541 permis miniers
  • Concessions : 06 / Permis d’exploitation : 49 permis
  • Permis de recherche : 486 permis
  • Nombre de cartes achevées dans le cadre du PNCG : 18 cartes géologiques.

 

Secteur de l’énergie

Gaz de pétrole liquéfiés

Stockage des Gaz de Pétrole liquéfiés

 

Dépôts de stockage des bouteilles :

Provinces

Nombre

Béni Mellal

05

Fquih Ben Salah

03

Khouribga

06

Azilal

02

Khenifra

03

T o t a l

19

Citernes fixes :

Provinces

Nombre

Béni Mellal

6

Fquih Ben Salah

1

Khouribga

4

Azilal

2

Total

13

Centres emplisseurs 

       Centre emplisseur : Afriquiagaz

  • Localité : Béni Mellal
  • Date de création : Juillet 1991
  • Coordonnées (x, y) :X= 404 800  Y= 189 976
  • Capacité d’emplissage : 
  • Nominale: 45.000 T/an
  • Moyenne (/10 ans) : (1997 -2006) 45 000 T/an 
  • Capacité de stockage :
    • Butane : 1 470 m3/an 
    • Cigares : 14x105 m3
    • Propane : 210 m3/an 
    • Cigares : 02x105 m3

Centre emplisseur: Zizgaz

  • Localité: Bzou (Province d’Azilal)
  • Date de création: 27/04/2010
  • Coordonnées (x, y):X=   341 941     Y= 174 070
  • Capacité d’emplissage : 
  • Nominale: 50.000  T/an
  • Capacité de stockage : 1710 m3
    • Butane :  920m3
    • Cigares :  7 x 230 m3
    • Propane : 230 m3 
    • Cigares : 1 x 100 m3

Centre emplisseur : Tadlagaz :

Emplacement

Capacité stockage

Date de création

Raison Sociale

Nature des risques

Lotissement  pétrolier Oued Zem

4200 m3

30 juin 1977

Tadlagaz SA

Danger d’incendie et d’explosion

Parc des appareils à pression 

Appareils à Vapeur

            Le parc des appareils à pression de vapeur installés dans la zone de compétence de cette Direction s’élève à 470 appareils répartis par provinces et par branches d'activité comme suit :

Provinces

Beni Mellal

Fquih Ben Salah

Khouribga

Azilal

Total

 

G

R

G

R

G

R

G

R

 

Groupe OCP

 

 

 

 

21

 

 

 

21

 

Hôpitaux et cliniques

10

1

1

1

 

 

1

 

14

 

Blanchisseries et Pressings

93

62

68

 

111

 

23

 

357

 

Sucreries

 

8

8

39

 

 

 

 

55

 

Autres établissements:

2

8

8

5

 

 

 

 

23

 

Total

105

79

85

45

132

0

24

0

470

 
 
Source: Direction Régionale de l'Energie et des Mines Béni Mellal-Khénifra

Appareils à pression de gaz 

            Le parc des appareils à pression de gaz installés dans la zone de compétence de cette Direction s’élève à 458 appareils répartis par provinces et par branches d'activité comme suit :

Provinces

Beni Mellal

Fquih Ben Salah

Khouribga

Azilal

Total

Groupe OCP

 

3

206

 

209

Centres emplisseur

17

 

7

15

39

Cimenterie

22

 

 

 

22

ONE

4

2

 

6

12

Stations service

40

40

30

22

132

ONEP

6

4

10

 

20

Autres établissements

10

5

5

4

24

Total

99

54

258

47

458

Réseau de distribution des produits pétroliers

Le réseau de distribution des produits pétroliers dans la Région Beni Mellal- Khénifra compte 227 stations-service et de remplissage totalisant une capacité de stockage d’environ 12000 mtous produits confondus.

Energies  renouvelables

Projet de la microcentrale hydroélectrique Tilougguit I

Le Projet de la microcentrale hydroélectrique BOUTFERDA de 12 MW est développé par la Société PLATINUIM POWER dans le cadre de la loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables. La production d’énergie électrique est destinée aux clients de ladite société.

Le site de la microcentrale hydroélectrique est situé dans la Région Béni Mellal Khénifra

Les caractéristiques de la microcentrale hydroélectrique sont comme suit:

  • Puissance: 12 Mw;
  • Productible Prévisionnel: 29.8 Gwh/an
  • Intégration industrielle: 65-70%
  • Postes d’emploi: 7 emplois directs et 15 emplois indirects
  • Cout total du projet: 350 millions MAD
  • Type de partenariat: Privé
  • Date d’octroi d’autorisation provisoire : 9 Décembre 2013

 

Projet de la microcentrale hydroélectrique Tilougguit II

Le Projet de la microcentrale hydroélectrique BOUTFERDA de 12 MW est développé par la Société PLATINUIM POWER dans le cadre de la loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables. La production d’énergie électrique est destinée aux clients de ladite société.

Le site de la microcentrale hydroélectrique est situé dans la Région Béni Mellal Khénifra

Les caractéristiques de la microcentrale hydroélectrique sont comme suit:

  • Puissance:12Mw;
  • Productible Prévisionnel: 56.7 Gwh/an
  • Intégration industrielle: 65-70%
  • Postes d’emploi: 7 emplois directs et 15 emplois indirects
  • Cout total du projet: 335 millions MAD
  • Type de partenariat: Privé
  • Date d’octroi d’autorisation provisoire: 9 Décembre 2013

 

Projet de la microcentrale hydroélectrique BOUTFERDA :

Le Projet de la microcentrale hydroélectrique BOUTFERDA de 12 MW est développé par la Société PLATINUIM POWER dans le cadre de la loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables. La production d’énergie électrique est destinée aux clients de ladite société.

Le site de la microcentrale hydroélectrique est situé dans la Région BéniMellal Khénifra

Les caractéristiques de la microcentrale hydroélectrique sont comme suit:

  • Puissance:12 Mw;
  • Productible Prévisionnel: 29.8 Gwh/an
  • Intégration industrielle:65-70%
  • Postesd’emploi:7emploisdirectset15emploisindirects
  • Cout total du projet: 350 millions MAD
  • Type de partenariat: Privé
  • Date d’octroi d’autorisation provisoire :9 Décembre 2013
  • Un complexe hydro-électrique de TANAFNIT EL BORJ sur l’oued Oum Er Rbia (Puissance installée : 40 MW) 

 

Secteur minier

Données géologiques de la région

Aperçu géologique succinct 

La région de Beni Mellal-Khénifra s’étend sur deux domaines structuraux du Maroc, d’une part le domaine Mesetien à l’Ouest (La partie Sud-Est du massif central, le Plateau des phosphates et la plaine de Tadla) et d’autre part le domaine de la chaîne atlasique à l’Est, principalement la partie Sud-Ouest du Moyen Atlas et la partie occidentale du Haut Atlas Central, qui s’étale depuis le Haut Atlas de Beni-Mellal jusqu’à celui de Demnate.

Domaine Mésetien 

Ce domaine couvre dans la région, le Plateau des phosphates (bassin d’Ouled Abdoun) ; la partie Sud-Est du massif central constitué essentiellement par des terrains paléozoïque, structurés par l’orogenèse hercynienne, et la plaine de Tadla qui correspond en effet, à un sillon déprimé, formé par fléchissement du socle paléozoïque (primaire) et sa couverture secondaire et tertiaire lors de la surrection de la chaîne Atlasique (Miocène – quaternaire).

       La partie Sud-Est du massif central

Les terrains paléozoïque du massif ancien du Maroc Central sont structurés par l’orogenèse hercynienne en anticlinoriums et en synclinoriums NE-SW, séparés par des couloirs de cisaillement de même direction et intrudés par des granitoïdes hercyniens à tardi-hercyniens. Les anticlinoriums sont constitués de terrains Cambro-ordoviciens et les synclinoriums sont à matériels Carbonifères à Permiens. Cinq unités lithostructurales sont distinguées d’Ouest en Est :

L’anticlinorium de Casablanca, le synclinorium de Sidi Bettache, l’anticlinorium Khouribga-Oulmès, le synclinorium Fourhal-Tilt et l’anticlinorium de Kasbat-Tadla-Azrou. Les principaux batholites granitiques connus dans la région (Ment, Zaër et Oulmès) ont contribué considérablement dans les événements hydrothermaux ayant donné naissance à des gisements et indices du Maroc Central.

       Plateau des phosphates (bassin d’Oulad Abdoun)

Cette mégastructure mesetienne, subtabulaire, constituée de formations géologiques  allant du Crétacé  jusqu’au quaternaire, est limitée au Nord par le massif central, à  l’Ouest par la plaine de Berrechid, au sud par le massif de Rhamna et au Sud Est par la plaine de Tadla.

En effet, seule la partie Sud du bassin d’Oulad Abdoun qui fait partie de  la région, avec un complexe phosphaté dont les termes stratigraphiques s’échelonnent typiquement du Maestrichtien à l’Ypresien inclusivement.

Ce complexe phosphaté est un ensemble sédimentaire, de 30 à 50 m d'épaisseur, formé de calcaires microcristallins plus au moins phosphatés et siliceux parfois dolomitique, des phosphates oolithiques riches en dents et os de sélaciens bien conservé, des lits argileux parfois fibreux (Attapulgites, Sépiolites).

      Plaine de Tadla

Interprétée structuralement comme une dépression sub-atlasique, la plaine de Tadla d’une superficie de 3600Km² est une vaste zone allongée sensiblement E-W et drainée par L’oued Oum Errbia et ses affluents.

Domaine atlasique 

Principalement la partie Sud-Ouest du Moyen Atlas et la partie occidentale du Haut Atlas Central, qui s’étale depuis le Haut Atlas de Beni-Mellal jusqu’à celui de Demnate.

Ce domaine atlasique, séparé de la plaine de Tadla par l’accident  majeur Nord atlasique qui n’est pas toujours individualisé sauf par endroit comprend :

  • Un socle primaire (poléozoique), structuré par l’orogenèse hercynienne.
  • Une couverture Mésozoique et Cénozoique, essentiellement calcaires Dolomitiques plissée en synclinaux à  fonds plats (synclinal d’Ait Attab, Synclinal d’Afourer, synclinal d’Ouaouizerhte …) et Anticlinaux serrés et Complexes, avec souvent des failles laissant apparaître les formations rouges (Argile, grés, basaltes) du Trias.
Minéralisations 

La partie occidentale du Haut Atlas central qui fait partie de la région de Beni Mellal-Khénifra, renferme un certain nombre de minéralisations principalement, le Plomb, le Zinc, le cuivre, le fer, le manganèse et le Sel.

L’étude de la répartition de ces minéralisations montre qu’elles sont reparties en zones et districts.

      Plomb et zinc 

Les minéralisations en plomb et zinc, souvent associées à d’autres substances, se rencontrent dans plusieurs gisements dans le Haut Atlas central.

Ces minéralisations qui consistent, en sulfures, et carbonates  de plomb et zinc, associées aux oxydes  de fer, sont essentiellement encaissées dans les roches calcaro-dolomitiques du lias, et souvent en liaison avec les structures anticlinales (cas de la Mine d’Aguerd n’Tazoult), types éjectifs généralement  affectées par des failles verticales à la faveur desquelles affleurent des roches permo-triasiques et des roches magmatiques, gabbro-syenitiques du Jurassique et Crétacé.

     Cuivre 

Plusieurs gisements et indices de cuivre sont connus dans le Haut Atlas de Béni Mellal, d’Afourer et de Demnate, dont notamment les gisements de  (Tansreft,  Naour, Tabaroucht).

La nature pétrographique des formations minéralisées dont l’âge s’échelonne du Jurassique à l’infra-Cénomanien est très variée à savoir des Calcaires, des grès blancs, calcaires dolomitiques et même des Coulées basaltiques.

Dans le Haut Atlas d’Afourer, les gisements et indices cuprifères sont encaissés dans les calcaires du Jurassique, la minéralisation est constituée essentiellement d’Azurite et de Malachite.

Dans le Haut Atlas de Beni Mellal en plus des indices similaires à ceux décrits précédemment, il y a lieu de signaler, le district de Tansrift, Naour, Tabaroucht, où la minéralisation cuprifère est encaissée dans les grès blanc de l’infra-Cenomanien et dans de poches quartzitiques  au niveau des calcaires du Dogger (Tabaroucht).

Dans le haut Atlas de Demnate, plusieurs indices et gîtes de cuivre d’extension limitée sont répertoriés :

  • Indices et gîtes localisés au sein de niveau à plantes dans une série de grès marnes et conglomérats du  Dogger (Jurassique)
  • Indices et gîtes où le cuivre est associé à des pelites (argiles) à plantes interstratifiés dans les basaltes du Trias.
  • filons de cuivre encaissés dans les schistes du paléozoïque (Silurien) comme c’est le cas du gisement d’Ait Amellil, qui est constitué de filons à gangue carbonatée (sidérose et calcite) ; et où la minéralisation cuprifère est essentiellement de la chalcopyrite. 

     Fer et manganèse

Les indices et gîtes de fer et de manganèse sont pour la plupart situés dans la région de Foum Jemâa – Tanant. La minéralisation est localisée généralement le long d’axes anticlinaux dans les calcaires dolomitiques du lias. Le Fer se trouve souvent au contact du basalte triasique avec les calcaires dolomitiques du lias.

Généralement, les indices de manganèse ne montrent pas d’extension intéressante, sauf le cas du Gisement de Mkoussa où  la minéralisation en manganèse (Mn) est importante et encaissée à la base des calcaires dolomitiques du Lias inférieur.

     Fer –Cuivre – Nickel 

Au niveau des indices inventoriés, le Fe – Cu –Ni  souvent associés à des Magnetites, sont liés à des troctolites dans des massifs comprenant des roches basiques intrusifs dans les terrains  jurassiques (calcaires et dolomies) du Haut Atlas central, souvent faillés laissant apparaître les formations rouges (argiles, grés, basaltes) du Trias

       Sel

Les gisements de sel qui se présentent en couches de puissances variables de 0,5 à 8m se développent dans des formations argilo-gréseuses du permo-trias dans le secteur de Demnate. Le potentiel de ce type de gisements, eu égard aux contrôles lithologique et structural, semble important et de recherche aisée.

Activités de recherche minière

Le sous-sol de la région Tadla Azilal recèle une partie du plateau phosphatier d’Ouled Abdoune, qui connaît actuellement une intense activité au niveau de l’exploitation, de l’enrichissement et de la commercialisation de cette substance stratégique à l’échelle nationale et internationale. Il s’agit du gisement de sidi chennane qui s’étale sur une superficie de plus de 5000 hectares, dont les réserves potentielles sont estimées à 292 MT. Par ailleurs, les autres ressources minérales se présentent essentiellement sous forme de petits indices de métaux de base tels que le plomb, le zinc, le cuivre, le fer et le manganèse……, dans les réserves et les teneurs demeurent modestement reconnues.

       L’activité minière qu’a connue la région depuis les années 70, notamment la province d’Azilal dont les formations géologiques sont relativement favorables à la concentration des substances minérales a été intensifiée sur les trois principales exploitations décrites ci-dessous 

  •  La mine de cuivre de Tansrift  exploitée par la Société HECU MINING.
  • La mine d’Aguerd N’Tazoult exploitée par la SOMITE.
  • La mine de Talat N’tazert exploitée par la Société MITS ASSAM
  • Le gisement de Tadaghast exploité par la Compagnie Minière des Guemassa.

Par ailleurs, plusieurs promoteurs entreprennent actuellement des opérations d’investigation et de recherche des substances métalliques et non métalliques, notamment le cuivre, le plomb, le zinc et le barytine, dans le cadre des permis de recherche qui leur sont attribués à cet effet.

Présentation du secteur minier de la région

 

Opportunités d’amélioration

  • - Faible valorisation des produits miniers au niveau local

Valorisation et transformation des produits miniers

Unités de traitement, de valorisation de transformation des produits miniers à l’instar de :

  • - Cataminig ( 200M dhs ) : traitement de cuivre

Sous-traitance avec l’OCP

Unités de sous-traitance des activités de l’OCP

Entretien et la réparation des grands engins i Transport pneumatique et à bandes I Charpente métallique I Fabrication mécanique I Travaux de tours I activités de lavage des phosphates I génie civil I électromécanique … etc

Matériaux de construction

Exploitation des produits de carrières pour la fabrication des matériaux de construction

équipements miniers

Unités de fabrication des équipements utilisés pour l’exploitation minière

acteurs

Délégation Régionale de l'Energie et des Mines

+212 (0) 23 48 26 58 +212 (0) 23 48 91 20

Services en ligne

Prise de rendez-vous

Afin de prendre un rendez-vous avec l'un de nos spécialistes en investissement, création ou développement de la région Beni Mellal-Khenifra, cliquez ici.

Entreprises locales

Cherchez et trouvez les entreprises locales, employant plus de 10 salariés, par secteur d'activité ou par raison sociale, à travers notre moteur de recherche simplifié.cliquez ici.

Solutions en ligne

Le CRI vous aide à trouver des solutions à certaine problématique que vous pouvez rencontrer lors de votre projet, exprimez votre problème en remplissant ce formulaire, cliquez ici.

Actualités

Sondage

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?




Résultats

Que pensez-vous de notre nouvelle version du site ?

Très bien
61.79%
Bien
23.98%
Pas bien
14.23%

Réclamations

N'hésitez pas de nous faire part de vos réclamations, nous vous prendrons en charge dans les 48h.

newsletter

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité et événements importants concernant la CRI abonnez-vous à notre newsletter.

développement Régional 

Levier Economique